Robe Années 40

Filtrer

      PROMO D'ÉTÉ 2021

      Jusqu'à 50% de réduction sur tous nos articles ! 👗 Profitez-en...

      16 items

      16 items


      Les années 40, le début de la mode vintage

      Les années 40 sont marquées par la Deuxième Guerre mondiale. Malgré que le rôle de la femme était au second plan, le style vestimentaire a survécu grâce à l’ingéniosité de celle-ci  dite “femmes de l’arrière” puisqu’elles n’étaient pas sur le front. La mode lors de cette période a donc beaucoup changé et évolué.

      L’envie de ces femmes était de s’émanciper, ce qui a été un réel combat puisque les contraintes dues au rationnement et les pénuries ont aussi entraîné la fermeture des maisons de couture, et leurs tenues deviennent réglementées. Elles payent les frais de la pénurie puisque leur ticket de rationnement les oblige à faire des choix pour leurs biens, par exemple, du pain ou des vêtements.

      De plus, leurs tenues sont réglementées, les vêtements évasés sont à éliminer de leur dressing pour faire place aux jupes droites très près du corps à hauteur du genou. Les femmes portent aussi des blouses masculines aux épaules carrées pour faire référence à l’uniforme des soldats sur le front. Même chose pour les couleurs, elles portent du kaki et bleu marine qui sont inspirés des couleurs de l’armée.

      En revanche, un accessoire échappe à la censure de cette guerre, le chapeau. Par exemple, la Maison Michel est créée et comme le témoigne Christian Lacroix, pour les femmes, s’habiller devient un acte de résistance face à l’occupation allemande. 

      Les années 40 représentent donc une période de l’histoire de la mode où il fallait être rusé pour s’habiller et où les créateurs ont dû se surpasser pour réussir à créer des collections. En effet, les prix augmentent et les matières premières comme le coton, la laine ou la soie, indispensable pour confectionner des vêtements, se font rares, les femmes doivent faire preuve d’ingéniosité. Les magazines féminins de l’époque, comme le Marie-Claire, font des rubriques spéciales DIY. Ces rubriques ont permis aux femmes d’avoir un style vestimentaire avec le peu de choses à disposition. Il est même dit que certaines femmes se sont teint les jambes avec du thé pour imiter la soie, confectionner des vêtements avec des rideaux ou encore à l’aide de crayon noir, se dessiner des bas.

      En effet, la sensualité et le glamour restent présents de cette époque très difficile avec des icônes émergentes comme Rita Hayworth ou Veronica Lake. Dans cette société, les femmes n’ont rien, mais veulent tout faire comme si elles avaient accès à tout ce qu’elles désirent. La mode des années 40 a donc survécu comme elle le pouvait, mais ce n’est que dans les années 50 que le grand succès du prêt-à-porter.

      Les vêtements des années 40, indispensable de la mode pour femme

      Comme expliqué juste au-dessus, les coupes et longueurs des vêtements ont été revues dû au manque de matières premières. Les jupes et robes montent au genou et les vêtements doivent durer pour limiter leur production.

      Suite aux restrictions liées à la guerre et à l’occupation allemande, les femmes ont donc porté les tenues autorisées et les tenues de travail. Mais, y ont ajouté de nombreux accessoires que ce soit des boutons, ceintures, coutures, cols ou encore des foulards et le chapeau signe de richesse. 

      Les pièces emblématiques de cette époque sont la chemise à épaules carrées et manches courtes qui dévoilent les bras pour un côté féminin et la robe ceinturée. Les robes se ferment par une fermeture Éclair sur le côté ou par des boutons sur le devant de la robe sans avoir de décolleté avec des couleurs rouges, bleus, noirs, à petites fleurs, à pois ou à carreaux. La longueur des robes des années 40 s’arrête au genou ou légèrement au-dessus. Les femmes ajoutent une ceinture pour marquer la taille. 

      Pour les autres tenues, la jupe crayon est également très populaire, coupe droite, taille haute et de longueur mi-genoux, elle correspond au code vestimentaire stricte imposé par la guerre, mais aussi à la volonté pour les femmes de rester chic et élégante.

      Pour les femmes de la classe supérieure, elles portent un ruban, assorti à de longs gants. Tout comme le canotier, un chapeau de paille rigide avec un ruban a été revisité par Coco Chanel, ce qui donne un accessoire très féminin à une tenue des années 40.

      Les années 40 sont aussi les années du sac bandoulière, il est en effet très pratique peu importe les occasions et pour se déplacer à vélo.

      Le cuir étant réservé aux militaires, les femmes françaises fabriquent et utilisent des semelles en bois pour leurs chaussures qui sont au final dur et lourds.